Née en 1996, Chloé de Guillebon commence le clavecin dès l'âge de onze ans et tombe instantanément sous le charme de cet instrument.

Elle décide d'en explorer le répertoire auprès de Noëlle Spieth et Frédéric Michel au CRR de Paris puis au Pôle Supérieur de Paris.

 

Son envie de découverte l’amène à étudier dans différentes villes d’Europe.

Après un Erasmus à Trossingen, Chloé approfondie son affinité avec la musique de Bach auprès de Christine Schornsheim à Munich, où elle obtient sa licence.

Grâce au master de basse continue obtenu à la Schola Cantorum de Bâle, Chloé a pu apprendre auprès de Jörg-Adreas Bötticher l’art de la basse continue et de la direction d’ensemble. 

Elle travaille désormais dans cette institution en qualité d'accompagnatrice.

 

Parallèlement, Chloé a reçu les conseils de nombreux musiciens lors de masterclasses, dont Bertrand Cuiller, Benjamin Alard, Jean Luc Ho, Ton Koopman, Aline Zylberajch et Christophe Rousset.

Premier prix du concours international de Pesaro à seulement vingt ans, et premier prix du concours international Lauxmin à Vilnius, Chloé donne depuis des concerts dans toute l'Europe.

Elle s'est notamment produite lors de festivals à Stockholm (Early Music Festival, 2018), en France (Sinfonia en Périgord, 2018), en Italie (Ente Concerti, 2018), en Suisse (Pianofortino, 2020)  ainsi qu'au festival  de Royaumont sous la direction de Christophe Rousset (2018). Chloé a aussi donné une série de récitals à la galerie Le Boilly dans le cadre de l'exposition de Ton van Os (2018).

 

Très appréciée en tant que continuiste, Chloé joue régulièrement avec des ensembles baroques à travers l'Europe, et plus précisément en France, Allemagne et Suisse. Chloé est membre de l’ensemble Mozaïque, qui a reçu en 2020 premier prix et le prix du public au concours pour la Hofkapelle de Rheinsberg.

Elle a fondé en 2020 Le concert de la Reine, un ensemble de musique baroque qui se spécialise dans la musique pour chanteurs et violes de gambe obligées.

Chloé a été lauréate de la fondation Royaumont de 2014 à 2020.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram